La hausse des taux américains pourrait surprendre par son ampleur

Il y a quelques semaines, nous évoquions la cause qui selon nous déclencherait la correction sur les actions américaines, à savoir une nouvelle vague de hausse sur le rendement des T-Notes. Le mouvement semble s’être mis en marche et les taux des emprunts d’Etat à 10 ans ont franchi le seuil des 3%.

Par ailleurs, leur progression pourrait surprendre vu le très faible niveau de la volatilité implicite sur les T-Notes Futures. Le mois dernier, un plus bas historique a été touché à 3,16%. Une remontée de la volatilité au-dessus de 6% constituerait le signal d’une forte poussée de l’aversion au risque des investisseurs pour cette classe d’actifs (Cf. chart ci-après).

Nous avons déjà eu l’occasion de revenir sur le problème de l’augmentation du déficit budgétaire américain qui devrait pousser les taux longs à la hausse. Entre la réforme fiscale qui va faire perdre d’importantes recettes, et l’augmentation des dépenses publiques consenties, le déficit public des Etats-Unis pourrait excéder les 1000 milliards de dollars et ressortir à près de 5% du PIB d’ici à 2020 selon les prévisions du Bureau du Budget du Congrès.

Plus que d’une hausse de l’inflation, la cause principale de la perspective de hausse des taux longs sera à rechercher dans l’augmentation de la dette publique américaine. Alors que celle-ci représentait moins de 68% du produit intérieur brut en 2008, ce ratio s’est élevé à 106% fin 2017.

Il y a donc un risque important que les investisseurs deviennent réticents à financer les emprunts de l’Etat américain, à moins qu’ils ne soient rémunérés par des rendements beaucoup plus élevés. Si l’aversion au risque se met à augmenter, les taux d’intérêt sur la dette américaine pourraient grimper fortement. L’objectif des 3,5% que nous avions indiqué fin 2017 pourrait être atteint plus rapidement que prévu et même largement dépassé. Un niveau de 4% en 2019 pour les taux à 10 ans n’a rien d’inconcevable.

© Copyright TrendFi 2018 – Pour toute reproduction ou toute citation, la source devra être mentionnée.

Graphiques précédents

L’or : un actif à conserver pour 2024 ?

L’or : un actif à conserver pour 2024 ?

Dans notre dernière analyse sur les prix de l’once d’or, en mars dernier, nous indiquions nous attendre à ce que les prix du métal repartent à la hausse avec un objectif moyen terme à 2360$. Force est de constater que le mouvement attendu ne s’est toujours pas...

lire plus
La progression du prix du BITCOIN peut-elle se poursuivre ?

La progression du prix du BITCOIN peut-elle se poursuivre ?

Comme il n’a aucune valeur fondamentale, le seul moyen d’analyser l’évolution de son cours de Bourse repose sur des annonces publiques ou des facteurs techniques. Le vif redressement de ces dernières semaines est notamment à mettre sur le compte d’une information...

lire plus