Etats-Unis : SP500 ou Treasury Notes ?

Le risque sur les T-Notes étant moindre que sur les actions du SP500, il est normal que la performance des secondes, en terme de prix, soit structurellement plus importante que celle des premières. Néanmoins, en cas de crise boursière, les emprunts d’Etat auront tendance à surperformer les actions du SP500 (cf. rôle de valeur refuge des obligations souveraines).

Après une période de baisse, au cours de 2022, la force relative du SP500 versus T-Notes est repartie à la hausse, traduisant un retour de la surperformance du prix des actions par rapport à celui des emprunts d’Etat à 10 ans.

Nous ferons remarquer que dans le même temps, ce retour de la surperformance des actions s’est accompagné d’une nette détente du ratio de risque, lequel est retombé en zone négative.

Conclusion : le risque que l’on prend à surpondérer les actions du SP500 par rapport au T-Notes est de mieux en mieux rémunéré. Nous attendrons donc que le ratio revienne à un niveau critique avant de modifier la pondération des actions américaines dans les portefeuilles.

 

Graphiques précédents

Dow Jones : nos arbitrages pour le premier semestre 2024

Dow Jones : nos arbitrages pour le premier semestre 2024

Avant toute chose, toute l’équipe de TrendFi Expertise vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2024 !   Nous espérons continuer à vous présenter des analyses aussi pertinentes que celles réalisées en 2023, afin de maintenir la régularité de...

lire plus
CAC40 : l’objectif des 8000 points de nouveau en ligne de mire

CAC40 : l’objectif des 8000 points de nouveau en ligne de mire

Après une période d’hésitation au mois d’octobre, le CAC40 a rapidement retrouvé sa dynamique haussière, sous l’effet de la baisse des taux d’intérêt à 10 ans, et de prévisions de bénéfices à 12 mois toujours orientées à la hausse. La valorisation très modérée de...

lire plus