BUND : une pause dans le dégonflement de la bulle ?

Sur le contrat à terme du Bund, le départ de la bulle spéculative est visible à partir de 2011, quand la tendance haussière sur le prix des emprunts s’est accélérée avec la crise de la dette grecque.

Le Bund s’est alors écarté de son ancienne tendance haussière de long terme (1994-2010) pour former une bulle spéculative. Cette bulle se retrouve également dans l’écart entre le PIB allemand et le prix du contrat.

L’accélération de la tendance haussière a commencé à donner des signaux d’essoufflement à partir de 2020, quand la pression acheteuse a totalement disparu, laissant la main aux vendeurs. Il s’agit là d’une configuration typique des fins de bull market, puis la rupture des 2 moyennes mobiles à 6 et 12 mois, début 2022, a donné le coup d’envoi de l’éclatement de la bulle.

Dans ce type de configuration, l’histoire nous indique qu’il faut s’attendre à ce que les prix de l’actif en question reviennent au moins sur le haut de l’ancien canal de long terme (C’est déjà le cas pour le TNote américain) : en terme de rendement, cela correspondrait à un rendement du 10 ans allemand vers 3,50% (fin de l’année ou en 2024 ?).

Entre temps, et compte tenu du caractère survendu du Bund, il est probable que ce dernier entame un rebond en direction d’une zone de résistance importante à 150 points, ce qui correspondrait à un repli du rendement sur la zone des 1,90% – 1,80%.

 

Graphiques précédents

Dow Jones : nos arbitrages pour le premier semestre 2024

Dow Jones : nos arbitrages pour le premier semestre 2024

Avant toute chose, toute l’équipe de TrendFi Expertise vous présente ses meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2024 !   Nous espérons continuer à vous présenter des analyses aussi pertinentes que celles réalisées en 2023, afin de maintenir la régularité de...

lire plus
CAC40 : l’objectif des 8000 points de nouveau en ligne de mire

CAC40 : l’objectif des 8000 points de nouveau en ligne de mire

Après une période d’hésitation au mois d’octobre, le CAC40 a rapidement retrouvé sa dynamique haussière, sous l’effet de la baisse des taux d’intérêt à 10 ans, et de prévisions de bénéfices à 12 mois toujours orientées à la hausse. La valorisation très modérée de...

lire plus