BUND ALLEMAND : le dégonflement de la bulle n’est pas achevé

© Copyright TrendFi 2022 – Pour toute reproduction ou toute citation, la source devra être mentionnée.

Parti d’un sommet à 9,15% en 1990, le rendement nominal des emprunts d’Etat allemand à 10 ans a suivi un long bear market pour tomber dans une phase de rendement négatif à partir de 2019.

Sur le contrat à terme du Bund, le départ de la bulle spéculative est visible à partir de 2011, quand la tendance haussière sur le prix des emprunts s’est accélérée avec la crise de la dette grecque.
Le bund s’est alors écarté de son ancienne tendance haussière de long terme pour former une bulle spéculative. Celle-ci a commencé à donner des signaux d’essoufflement à partir de 2019, quand le mouvement s’est terminé par une dernière vague de hausse accompagnée d’une baisse de la pression acheteuse, une configuration typique des fins de bull market.

Début 2022, la sortie par le bas du canal d’accélération a donné le coup d’envoi de l’éclatement de la bulle. Si on en juge par le passé, le contrat sur le Bund devrait au moins revenir à l’intérieur de son ancien canal de long terme. En terme de rendement, cela correspondrait à un taux d’intérêt à 10 ans autour de 3,40%.

Graphiques précédents

INDICE CAC40 : les risques baissiers s’éloignent

INDICE CAC40 : les risques baissiers s’éloignent

L’horizon semble s’éclaircir sur les actions françaises. Enfin, c’est surtout le sentiment des investisseurs, via l’amélioration de leurs anticipations, qui a permis au marché de se redresser. Des anticipations concernant un ralentissement de la hausse des taux, en...

lire plus
ACTIONS AMÉRICAINES : le rebond reste fragile

ACTIONS AMÉRICAINES : le rebond reste fragile

Après que plus de la moitié des sociétés du SP500 aient publié leurs comptes pour le troisième trimestre, le constat apparaît partagé : si les résultats restent globalement conformes aux anticipations des analystes financiers, les perspectives pour 2023 se dégradent...

lire plus