CAC40 : le marché est loin d’être survendu

© Copyright TrendFi 2022 – Pour toute reproduction ou toute citation, la source devra être mentionnée.

La première condition historique de sortie d’un bear market montre que c’est généralement avec une configuration de marché survendue.

Pour analyser si un marché est survendu (ou suracheté), il est indispensable d’analyser le rapport entre la pression acheteuse et la pression vendeuse.

Parce qu’il est construit à partir des volumes de transactions (généralement retraités des variations saisonnières), cet indicateur donne tout son sens au concept de marché suracheté ou survendu.

La pression vendeuse qui s’exerce actuellement sur l’indice CAC40 est certes supérieure à la pression acheteuse, mais avec un niveau de seulement 53%, la configuration est loin de caractériser un marché survendu. Sur les vingt dernières années, il est arrivé plusieurs fois que la pression vendeuse atteigne, voire dépasse le seuil des 70%.

Il ne nous semble donc toujours pas opportun de revenir sur le marché, du moins dans une optique de moyen-long terme (horizon 6/12 mois).

 

Graphiques précédents

INDICE CAC40 : les risques baissiers s’éloignent

INDICE CAC40 : les risques baissiers s’éloignent

L’horizon semble s’éclaircir sur les actions françaises. Enfin, c’est surtout le sentiment des investisseurs, via l’amélioration de leurs anticipations, qui a permis au marché de se redresser. Des anticipations concernant un ralentissement de la hausse des taux, en...

lire plus
ACTIONS AMÉRICAINES : le rebond reste fragile

ACTIONS AMÉRICAINES : le rebond reste fragile

Après que plus de la moitié des sociétés du SP500 aient publié leurs comptes pour le troisième trimestre, le constat apparaît partagé : si les résultats restent globalement conformes aux anticipations des analystes financiers, les perspectives pour 2023 se dégradent...

lire plus
BUND ALLEMAND : le dégonflement de la bulle n’est pas achevé

BUND ALLEMAND : le dégonflement de la bulle n’est pas achevé

Parti d’un sommet à 9,15% en 1990, le rendement nominal des emprunts d’Etat allemand à 10 ans a suivi un long bear market pour tomber dans une phase de rendement négatif à partir de 2019. Sur le contrat à terme du Bund, le départ de la bulle spéculative est visible à...

lire plus