Pour le moment, les métaux précieux n’ont guère profité de la hausse des matières premières qui a eu lieu au cours de cette année. C’est le cas notamment de l’or dont la performance depuis le début de l’année ressort en baisse de 2% tandis que l’indice Dow Jones des matières premières a grimpé de 30%.

Mais ce retard pourrait se rattraper avec la poussée des craintes inflationnistes et l’effondrement des taux d’intérêt réels aux Etats-Unis. Avec une inflation à 6,22% en glissement annuel et un rendement du 10 ans à 1,60%, les taux d’intérêt réels des emprunts d’Etat ressortent à -4,62% !

Concernant les aspects techniques, on notera que depuis plusieurs semaines, les paris haussiers sur le métal jaune ont sensiblement progressé : les positions nettes spéculatives sont passées de 168K contrats début octobre, à 250K la semaine dernière.

Depuis le début de l’année, l’or s’est stabilisé autour de 1800 $, tout en se maintenant sur ses moyennes mobiles de référence. Dans la mesure où les indicateurs techniques hebdomadaires sortent d’une zone de survente, le scénario d’une remontée à 2100 $ a notre faveur.

© Copyright TrendFi 2021 – Pour toute reproduction ou toute citation, la source devra être mentionnée.