Les actions chinoises ont subi de sensibles dégagements depuis le début de l’année. L’indice SSE 50 de la Bourse de Shanghai a perdu près de 25% par rapport au point haut de février.

La raison de cette correction est à rechercher dans le tour de vis du pouvoir politique contre les grandes sociétés de l’internet chinois. Mais dans la mesure où les fondamentaux restent bien orientés, nous estimons que cette correction est passagère, qu’elle est due essentiellement à des facteurs psychologiques, et qu’il est opportun de commencer à revenir sur cette classe d’actifs dans une optique à moyen/long terme.

Trois indicateurs clés de la Bourse chinoise :

1/ Les prévisions de bénéfices à 12 mois continuent de progresser, avec un rythme de 15% en glissement annuel et une augmentation de +10% depuis le début de l’année.

2/ Le P/E de l’indice SSE50 est retombé à 8x les prévisions de bénéfices à 12 mois. C’est un niveau très attractif, compte tenu notamment de l’orientation baissière des taux d’intérêt à 10 ans et de l’orientation haussière des perspectives de bénéfices.


3/ La prime de risque prospective s’est nettement redressée depuis le début de l’année. Elle est remontée à 16,36% contre un plus bas à 10,25% fin 2020. Ce niveau d’aversion au risque nous semble excessif compte tenu des solides fondamentaux de la Bourse chinoise. Nous parions sur un prochain retour sur la moyenne historique qui se situe à 13%.

© Copyright TrendFi 2021 – Pour toute reproduction ou toute citation, la source devra être mentionnée.