Plus pertinent que le ratio entre la capitalisation boursière des actions et le PIB nominal, la performance relative de l’indice des prix des actions américaines versus le PIB nominal américain, est remontée depuis le début de l’année en zone de valorisation excessive.

Mesurée à l’aune de cet indicateur macroéconomique, la bulle spéculative sur les actions américaines a atteint un sommet, une configuration qui ne laisse guère de doute sur l’orientation future des rentabilités de cette classe d’actifs.

D’un point de vue historique, chaque fois que la performance relative est revenue dans cette zone critique, les actions américaines ont enregistré des performances négatives dans les années qui ont suivi. C’est le cas du bear market de 1965, de la bulle internet en 2000 et de la crise des Subprimes en 2008.

« Le retour est le mouvement du Tao, et l’éloignement implique le retour » selon Lao Tseu.


© Copyright TrendFi 2021 – Pour toute reproduction ou toute citation, la source devra être mentionnée.