Si le marché a toujours raison, il faut également savoir être contrarien au bon moment…

Dans notre post du 23 mars, nous indiquions que les conditions d’un rebond étaient en train de se mettre en place. Il semble bien que les indicateurs qui nous avaient amenés à cette conclusion indiquent actuellement une configuration inverse.

C’est notamment le cas des P/E prévisionnels qui s’échangeaient à 24x début juin, avant de redescendre à 21,9x vendredi dernier. On pourra remarquer que le niveau actuel est encore supérieur à celui qui prévalait avant la crise sanitaire (Cf. chart ci-après).

Le niveau excessif de la valorisation des actions américaines n’est pas justifié par les perspectives de bénéfices. Avant la crise, le taux de croissance des prévisions de bénéfices se situait à +4% en glissement annuel alors que ce taux se situe actuellement à -14% !

Par ailleurs, le sentiment de marché est également trop optimiste. Comme on peut le constater sur le chart ci-après, le put/call ratio sur les actions du SP500 se situe actuellement à un niveau très faible qui montre que les investisseurs sont peu protégés en puts et restent résolument “bullish”.

Bref, les indices américains ont pris trop d’avance sur l’amélioration de la conjoncture économique, ce qui ouvre la voie à une prochaine correction de Wall Street.

© Copyright TrendFi 2020 – Pour toute reproduction ou toute citation, la source devra être mentionnée.