Déjà fragilisé par un multiple de capitalisation élevé alors que le rythme de croissance des prévisions de bénéfices est proche de zéro (en glissement annuel), les craintes liées au coronavirus ont fait remonter la prime de risque sur les actions européennes.

Rappelons qu’au début de l’année, le marché acceptait de payer l’indice Stoxx600 18,6x les bénéfices prévisionnels des 12 prochains mois, soit le niveau le plus élevé depuis 10 ans. En dépassant le seuil critique de 18,3, le P/E prévisionnel du Stoxx600 a fait apparaître une situation de survalorisation excessive.

Un retour à un P/E de 17 ramènerait la valorisation des actions européennes à un niveau plus acceptable compte tenu de la remontée de l’aversion au risque et de la faible croissance des révisions de bénéfices.

Une correction de l’ordre de 5% est le scénario que nous privilégions, avec un indice Stoxx600 qui devrait retomber à 390 points.

© Copyright TrendFi 2020 – Pour toute reproduction ou toute citation, la source devra être mentionnée.