Dans notre dernier post sur l’évolution de l’EUR/USD (6 janvier 2019), nous indiquions commencer à percevoir un changement dans le sentiment des investisseurs à l’égard de la monnaie unique, pouvant déboucher sur un redressement de l’euro au cours de 2019.

Ce scénario d’une diminution de la prime de risque sur l’euro intervient dans un contexte favorable à la monnaie unique.

1/ Le contexte actuel montre notamment une importante sous-valorisation de la monnaie européenne vis-à-vis du dollar américain. Mesuré à l’aune de son taux de change PPA (Parité des Pouvoirs d’Achat), l’euro s’est sensiblement écarté de son taux de change intrinsèque (1,38$ selon l’OCDE). Sur la base d’un cours à 1,126$, l’euro fait donc apparaître une sous-évaluation de l’ordre de 22%.

2/ L’inversion de plus en plus marquée de la courbe des taux aux Etats-Unis témoigne de l’anticipation d’un ralentissement de la croissance économique américaine, ce qui devrait atténuer la surperformance de l’économie américaine. A ce titre, on pourra constater que le différentiel de production industrielle entre la zone euro et les Etats-Unis continue de se réduire depuis le début de l’année. S’il est toujours négatif, l’écart est revenu à -2,33 points contre un plus bas à -7,94 en décembre 2018.

3/ Concernant le sentiment de marché, on notera le caractère survendu de l’euro. Notamment, le solde négatif des positions spéculatives à New York a renoué avec son niveau de décembre 2016, époque où la parité EUR/USD s’échangeait autour de 1,05. Les positions vendeuses représentent actuellement 1,66x les positions acheteuses.

Sur le plan graphique, on peut constater que le mouvement de baisse depuis l’été dernier, a pris la forme d’un biseau descendant (Cf. chart ci-après). Cette figure chartiste qui traduit une diminution de la pression vendeuse, se repère généralement à la fin d’une tendance baissière. Les amateurs de vagues d’Elliott pourront également reconnaître la fin de la formation d’une vague de consolidation (a-b-c) qui a retracé 61,8% d’une impulsion haussière (1-2-3-4-5).

En définitive, nous pensons que le retournement de tendance est proche et qu’il devrait à moyen terme, permettre à l’euro de remonter sur le niveau de 1,18$.

© Copyright TrendFi 2018 – Pour toute reproduction ou toute citation, la source devra être mentionnée.