Etats-Unis : Un taux de chômage au plus bas

© Copyright TrendFi 2022 – Pour toute reproduction ou toute citation, la source devra être mentionnée.

Le rapport sur l’emploi pour le mois de mai a été publié. On y apprend que le taux de chômage aux Etats-Unis est tombé à 3,8% soit son plus bas niveau depuis 18 ans. Ce faible taux de chômage s’est accompagné d’une création nette de 223 000 emplois en mai contre 159 000 en avril. En cumul annuel, les créations d’emplois aux Etats-Unis tournent à un rythme de 2,363 millions. On est loin du pic atteint au début de 2015 mais on notera qu’en cumul annuel, les créations d’emplois sont maintenant au-dessus de leurs moyennes mobiles à 12 et 24 mois tout en étant encore 24% au-dessous de leur plus haut de février 2015. Par ailleurs, les salaires ont continué de progresser avec une croissance annuelle du salaire horaire moyen qui est ressortie à 2,7%.

Ces bons chiffres contredisent les prévisions des économistes qui s’attendaient à un ralentissement des créations d’emplois. Ils témoignent également de la robustesse de la croissance économique des Etats-Unis. Ils devraient conforter les investisseurs dans l’idée que la Fed relèvera ses taux d’intérêt de 25 points de base, pour les porter dans une fourchette de 1,75 à 2%, lors de sa réunion des 12 et 13 juin et pourrait encore les relever deux fois d’ici la fin de l’année.

Graphiques précédents

INDICE CAC40 : les risques baissiers s’éloignent

INDICE CAC40 : les risques baissiers s’éloignent

L’horizon semble s’éclaircir sur les actions françaises. Enfin, c’est surtout le sentiment des investisseurs, via l’amélioration de leurs anticipations, qui a permis au marché de se redresser. Des anticipations concernant un ralentissement de la hausse des taux, en...

lire plus
ACTIONS AMÉRICAINES : le rebond reste fragile

ACTIONS AMÉRICAINES : le rebond reste fragile

Après que plus de la moitié des sociétés du SP500 aient publié leurs comptes pour le troisième trimestre, le constat apparaît partagé : si les résultats restent globalement conformes aux anticipations des analystes financiers, les perspectives pour 2023 se dégradent...

lire plus
BUND ALLEMAND : le dégonflement de la bulle n’est pas achevé

BUND ALLEMAND : le dégonflement de la bulle n’est pas achevé

Parti d’un sommet à 9,15% en 1990, le rendement nominal des emprunts d’Etat allemand à 10 ans a suivi un long bear market pour tomber dans une phase de rendement négatif à partir de 2019. Sur le contrat à terme du Bund, le départ de la bulle spéculative est visible à...

lire plus